On découvre

On se régale à l’Oursinade de La Grande Motte.

Quoi de mieux pour profiter de la fin de l’hiver, des jours qui rallongent et du beau temps, que de se donner rendez-vous sur les quais de La Grande Motte pour déguster de superbes assiettes d’oursins, de crevettes et d’huîtres. Convivialité et régalade assurées !!!

assiette de fruits de mer accompagné de son petit verre de vin blanc
Assiette de fruits de mer accompagnée de son petit verre de vin blanc

L’ambiance au Rendez-Vous

Cette année encore, 4 dates sont programmées pour s’amuser au maximum lors de cet événement: les 23 et 24 Février et les 09 et 10 Mars 2019. Nous étions présents en ce dernier weekend de février !!!

Ambiance conviviale en ce weekend ensoleillé

Une Oursinade c’est quoi ???

C’est une dégustation d’oursins qui s’organise lors de fêtes Provençales ou Occitanes. Mais attention ! Les oursins ne se mangent qu’à une certaine époque de l’année. En effet, sa pêche est interdite de Mai à Septembre car c’est la période de reproduction.

Pour ceux qui n’ont jamais dégusté d’oursin, il faut savoir que son goût est complexe : à la fois sucré et amer, iodé et légèrement fumé.

Le mot « oursin » vient du grec ekhinos qui signifie « hérisson ». D’ailleurs, l’oursin se nomme aussi « hérisson de mer ». On le range dans la catégorie des coquillages mais l’oursin n’en est pas un. C’est un invertébré de la famille des échinodermes. Ses piquants, appelés aussi radioles, sont longs de 2 à 10 cm selon les espèces. Sur la face ventrale, contre le sol, se trouve sa bouche, munie de 5 petites dents. Pour se nourrir il grignote ce qu’il trouve sur les fonds marins, on dit qu’il broute !

Sur la plage abandonnée coquillages et crustacé
Sur la plage abandonnée coquillages et crustacés

Comment se déguste l’oursin ?

C’est bien joli tout ça, mais comment mange-t-on l’oursin ? Tout d’abord, il faut l’ouvrir, pour cela il faut couper « la coquille », qui est le squelette calcaire de l’animal. On commence par une entaille verticale partant de la bouche jusqu’à la moitié de l’oursin. Puis, une deuxième découpe horizontale pour couper l’oursin en 2. Pour finir, il vous suffit de prendre une tartine de pain beurré et de déguster les parties, généralement oranges, qu’on appelle « corail ». Ce corail se mange cru.

Cependant, suivant les pays, certains les mangent en soupes, en sushis, en brochettes ou encore farcis.

le corail peut être orange, rouge ou jaune suivant le sexe et la variété de l'animal.
Le corail peut être orange, rouge ou jaune suivant le sexe et la variété de l’animal.

Le saviez-Vous ?

Les plus gros consommateurs d’oursins sont les Japonais qui mangent 97% du commerce international. Il ne nous reste plus qu’à tous se retrouver à L’Oursinade ce weekend du 09-10 mars pour déguster les 3% restant !!!

Si vous voulez d’autres idées de choses à faire à La Grande Motte le temps d’un weekend voici un top 5 rien que pour vous !

Vous aimerez peut être aussi :

Aucun commentaire

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.